Adressée à Habitants et commerçants de Tassin la demi-Lune et 2 autres

Projet de déclassement Montée de Verdun pour construction de logements sociaux

Habitante de Tassin la Demi-Lune Tassin-la-Demi-Lune, France

Bonjour à tous,

 

 Vous avez peut-être vu la note de la mairie de Tassin concernant le déclassement de la voie cyclable montée de Verdun. Le déclassement a pour objet la construction d'un bâtiment de 56 logements sociaux.

Les détails du projet sont ici : https://www.tassinlademilune.fr/images/cadre/urbanisme/verdun-Dossier_enqute_publique.pdf

Nous tenons à exprimer notre désaccord concernant ce projet et ce par rapport à de multiples points :

 

1. Logements sociaux prévus : Nous sommes pour la mixité sociale mais il a été prouvé par le passé qu’il n’est pas judicieux de réaliser des bâtiments entiers de logements sociaux et qu’il est bien plus préférable pour faciliter l’intégration de TOUS les habitants que les habitations à caractère sociales soient intégrées dans toutes les nouvelles constructions.

2. Engorgement du parking : Dans votre document, vous parlez d’un taux d’occupation de 70% en moyenne ce qui est déjà important. Vous semblez ne pas savoir que ce parking est déjà plein le vendredi matin ainsi que tous les jours d’école à toutes les entrées et sorties d’enfants. Le fait de rajouter plus d’une centaine d’habitants ainsi qu’un cabinet médical risque de rendre ce parking complètement impraticable d’autant plus si quelques places sont supprimées. Vous parlez d’une seule place mais sur le plan 2 places à minima risquent d’être concernées. Cet engorgement pousserait les habitants des communes alentours à ne plus se rendre à Tassin faute de places et à priver les commerçants de certains clients.

3. Enclavement du parking : Vous n’êtes pas sans savoir que ce parking est déjà propice à des regroupements menant à de la petite délinquance surtout aux beaux jours. Cet enclavement permettrait d’être encore plus à l’abri des regards.

4. Dangerosité du trajet école-cantine pour les élèves de l’école Vincent Serre : Le maire a lui-même reconnu que le trajet école-cantine sur l’avenue de la République était dangereux et l’école a donc organisé les trajets via le chemin piéton et la montée de Verdun. Avec ce projet le chemin serait déplacé et moins large. La visibilité serait de ce fait bien moins importante (surtout avec un nouveau bâtiment) et le chemin deviendrait bien plus dangereux. De plus l’accès à ce chemin via le parking serait bien trop étroit (1 m si on regarde les proportions du plan) pour le nombre d’enfants qui l’empruntent.Nous sommes donc fortement étonnés que ce point n’ait même pas été évoqué lors du conseil municipal parlant du projet.

5. Nuisance sonore pour les enfants en apprentissage : Ce type de projet ne se fera pas en quelques semaines et les élèves devraient donc supporter des nuisances sonores importantes alors qu’ils sont en classe.

6. Dangerosité du parking pour les enfants lors des entrées et sorties scolaires : Le nouveau bâtiment ainsi que le cabinet médical créeront automatiquement plus de va et vient sur le parking et sera donc beaucoup plus dangereux pour les enfants.

7. Niveau de pollution : Si une seule place est supprimée comme évoquée dans le projet, en construisant 56 logements supplémentaires, l'occupation du parking ne sera plus la même. Aux embouteillages permanents de l'avenue de la république, s'ajouteront ceux du parking. L'école maternelle et primaire sera donc cernée de passage de voitures. Alors que le niveau de pollution est déjà catastrophique dans cette zone avec de jeunes enfants, cette construction ne fera que renforcer cette problématique.

8. Baisse de luminosité pour l’école : L’espace devant l’école est actuellement dégagée ce qui permet à l’école d’avoir une bonne luminosité malgré l’orientation. Le fait de placer un bâtiment juste devant l’école va forcément baisser de façon importante cette luminosité.

9. Suppression d’un espace vert dégagé : Nous avons bien noté que le promoteur social souhaiterait céder une bande des deux parcelles qu’il possède mais celles-ci seront en plein milieu du parking et tout en long. La parcelle AR259 a l’avantage de permettre un espace dégagé juste devant l’école et à la fin du parking. L’accès est donc plus simple et n’oblige pas les enfants à traverser le parking en son milieu ce qui serait plus dangereux.

10. Incompréhension par rapport aux directives pour lutter contre la canicule : Pourquoi supprimer une zone verte non enclavée qui permettait d’avoir un point de fraicheur proche de l’école ? 

11. Vis-à-vis créé avec les bâtiments aux alentours : La montée de Verdun est une route étroite et les immeubles en face aurait donc un nouveau vis-à-vis qui leur couperait une vue jusqu’à lors dégagée.

12. Incompréhension puisque les deux parcelles permettraient largement de faire un projet immobilier : Nous avons bien compris que les zones boisées classées empêchent le promoteur de construire un bâtiment conséquent mais une construction à taille humaine sur les parcelles déjà achetées par le promoteur nous paraissent plus raisonnables. D’autant plus que le projet se situe à moins de 500 m d’un monument classé (l’horloge de Tassin) et qu’il est donc important de respecter une certaine architecture.

13. Incohérence avec le projet « Nature en Ville » lancé le 29 avril : Ce projet va à l’encontre de la préservation de la biodiversité et du plan lancé hier qui vise à obtenir « un cadre de vie plus respectueux de l’environnement à Tassin la Demi-Lune ». Pourquoi mobiliser «  16 habitants, 3 associations, 7 élus et un agent de la Ville », pour travailler sur « la mise en place d’actions concrètes pour favoriser la #biodiversité en Ville et la végétalisation des espaces publics » (sic), à grand bruit, et autoriser ce projet ?

 

En résumé : Incompréhension par rapport à la stratégie de la ville : Nous ne comprenons pas pourquoi la ville a choisi cet emplacement déjà engorgé et saturé pour y construire un nouveau bâtiment (voire plusieurs selon les indications) qui viendrait dénaturer le paysage et amplifierait les problèmes de circulations déjà omniprésents sur ce quartier. De plus le problème du trajet emprunté par les élèves de l’école ainsi que les conséquences de l’engorgement du parking notamment, nous semble être un point qui rend ce projet dangereux.

Cette pétition sera remise à :

  • Habitants et commerçants de Tassin la demi-Lune
  • Anciens habitants de Tassin la demi-Lune
  • Parents d'élèves de l'école Vincent Serre